Confidences d'une confinée

28/11/2021

Mon humaine est persuadée que le Chat est vendeur. Plus qu'elle. Je ne peux pas vraiment la contredire. Elle dit qu'elle est nulle en promo, que son truc c'est juste d'écrire. Je m'en bats un peu les coussinets de ses histoires de livre, mais bon voyez-vous, elle m'a demandé ce petit service après m'avoir arrangé mon fauteuil de roi, face à la cheminée. Alors j'ai accepté de faire sa promo. Je crois bien que je me suis laissé manipuler… 

Ce sera court, vous inquiétez pas, j'ai ma douzième sieste à entamer, puis après je dois enchaîner avec ma pâtée, mes croquettes (plus que 250 grammes et je passe à 7 kg les amis, c'est qui le plus balaise hein ?).Donc. Ce bouquin a été écrit pendant le confinement, cette fameuse époque où les humains squattaient ma baraque H24. Et pire, les minis humains, qui pour chasser l'ennui entre deux conneries, s'amusaient à me réveiller et me papouiller et (n'importe quoi!) à vouloir me faire jouer. Peine perdue, je suis pas un chaton né de la dernière pluie, d'ailleurs j'aime pas la pluie, ça mouille. 

Mon humaine s'est quasiment transformée en Chat pendant ce confinement. Elle a enfin mesuré toute l'importance de la Vie, la vraie. La sieste, la bouffe, la liberté, la nature… Je sais bien que je l'ai carrément inspirée pour son recueil de petits bonheurs. Je suis son maître, sa muse. Ce bouquin j'aurais même pu l'écrire. Mais bon la flemme, tout ça, tout ça. Ce livre se veut divertissant, poétique et drôle. Semblable à notre activité préférée à nous les Chats : gratter à la porte pour entrer, réfléchir, sortir, entrir, sortrer etc. C'est dire ! 

Le livre est à vendre. Et c'est moins cher que mes croquettes de véto qui coûtent un bras dit l'humaine. On va dire que ça coûte à peu près le prix de ma conso de litière par semaine, soit 10 euros. En parlant de litière, les humains passent à table. Eh, eh… Ne serait-ce pas le meilleur moment pour aller sur le trône, et leur déposer une offrande fumante ? 

Pour l'acheter, vous vous rapprochez de mon esclave. J'en ai bien assez fait pour mes trois prochaines vies. Je suis KO. 

Bisous, saveur pâtée au saumon 

Miou-Miou 


© 2020 Mathilde L, PAU
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !